samedi 31 décembre 2011

Vivement que...

Vivement qu'on soit demain. Je déteste le réveillon du Nouvel An. Je dis non à tout le monde, je ne fais rien, ne prévois rien, et ne peux pas me coucher trop tôt car si vers minuit je ne textote pas, c'est ma mère qui va s'inquiéter. Quelle galère ce nouvel an. Et ça revient tous les ans en plus. Putain, obliger de se coltiner ce genre de kermesse tous les 365 jours de sa vie... ça donne envie de se suicider tiens.
Posté par Lauteur à 16:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]